Manual Association splitting (French)

Avant propos (extrait du manuel):

Chers patients, chers proches, et chers collègues,
Notre groupe de recherche s'investit dans la recherche et le traitement des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) depuis de nombreuses années. Depuis fin 2005, nous avons développé une nouvelle méthode de prise en charge (l'Association Splitting ou découplage associatif), qui a pour but de réduire l'intensité et la fréquence des pensées obsessionnelles.

Dans les pages qui suivent, nous vous invitons à appliquer vous-même cette technique.

Dans une étude pilote comprenant 30 patients souffrant de TOC, nous avons observé une réduction moyenne de 26 % des symptômes obsessionnels compulsifs et de 25 % de l'intensité des pensées obsessionnelles. Après 3 semaines d'application de la méthode en autonomie, plus de 42 % des participants présentaient une baisse d'au moins 35 % de leurs symptômes. Le découplage associatif constitue donc un traitement prometteur pour un sous-groupe de patients. Nous avons affiné notre méthode depuis l'étude pilote.

A qui s'adresse ce manuel

Notre méthode est destinée aux personnes qui souffrent de pensées obsessionnelles spécifiques et concrètes (par ex. avoir la crainte excessive de contaminer les autres ; se demander si on n'a pas renversé un piéton ; avoir peur de provoquer une catastrophe en ne mettant pas des objets dans un certain ordre ou en ne disant pas une certaine prière).

Actuellement, la méthode pourrait ne pas être bénéfique:

  • aux personnes qui présentent UNIQUEMENT des comportements compulsifs, et qui n'ont pas la conscience des pensées obsessionnelles qui précèdent ces comportements. Il peut s'agir du lavage excessif de son corps, de vérifications (les portes, le four…), de rangement excessif, de thésaurisation (le fait d'accumuler des objets sans pouvoir les jeter). On observe également des comportements compulsifs "mentaux" : l'arithmomanie (le fait de compter) ou les rituels mentaux destinés à éviter les pensées obsessionnelles ou à prévenir leurs funestes conséquences. La plupart du temps, les pensées obsessionnelles précédent les comportements compulsifs (par ex. la peur exagérée d'avoir été contaminé [pensée obsessionnelle] est suivie d'un rituel de lavage [comportement compulsif]).
  • aux personnes qui ne reconnaissent pas, au moins partiellement, le caractère excessif ou absurde de leurs pensées. Pour les personnes qui sont convaincues que leurs pensées, leurs préoccupations et leurs comportements sont parfaitement justifiés et rationnels, il est peu probable que cette méthode soit efficace. Si vous n'obtenez pas les effets escomptés avec l'Association Splitting, ne perdez pas espoir. Il existe d'autres thérapies efficaces pour le traitement des TOC, notamment les Thérapies Cognitivo-Comportementales (TCC). Consultez un psychologue ou un psychiatre spécialisé dans les TOC ou une association d'entraide de patients.

Manual français

Nous sommes intéressés par votre feed-back pour améliorer la technique ainsi que la clarté du manuel. S'il vous plaît prenez du temps pour faire un retour à: Steffen Moritz (moritz@uke.de).

Donation
We provide the present as well as other self-help manuals at no cost. If you have benefited from the manual and/or would like to support its further development, please consider making a donation. You may donate online via this link, and you will receive an official receipt within a few days.